CHATMANIA, la communauté des amoureux des chats

 

Chamania, pour tous les amoureux de chats

 

Accueil
Plan
Compte Twitter de Chatmania
Associations
Chatmania : animation
Chats des membres

La plus belle photo
Composition des aliments
Chats perdus Annonces
Souvenir, hommage à nos chers disparus
Livres sur les chats
Boutique shopping
Forum chat et chaton
Annuaire
Vos chats
Photos chats et chatons
Races de chats
Humour
Santé
Actualités
Chats de pub
Insolite
Comportement
Divers
Droits Animal
Liens
Moi, Misty
Ma tribu
Rechercher


PARTENAIRES
Voyance Gratuite
Conseils Beauté
Bien-être
Voyages
Comment Faire

 

Forum des passionnés de chats

****************

Comportements

TOILETTE DU CHAT : UN TIERS DU TEMPS DE VEILLE

Chat qui fait sa toilette

Que fait le chat quand il ne dort pas, ne mange pas, n'inspecte pas son territoire? Sa toilette!


Elle occupe en effet un tiers de sa période de veille.
En se léchant, il stimule des glandes qui imperméabilisent son pelage et absorbe de petites quantités de vitamine D. Cela lui sert également de régulateur thermique.


La toilette, si elle est négligée peut constituer un symptôme de maladie. Elle peut devenir une obsession chez le chat qui s'ennuie.


Les chats sont d'une propreté méticuleuse et l'entretien soigneux de leur pelage est une condition essentielle de leur bien-être. Ils lèchent leur poil pour les débarrasser de la poussière, pour renforcer leur propre odeur après un traitement et pour leur conserver leur imperméabilité. En se léchant régulièrement, ils adoucissent leur pelage et améliorent en même temps leur protection contre le froid.

Faire sa toilette est aussi un acte de transfert : confronté à une situation déstabilisante, un chat se met aussitôt à se lécher les pattes ou le museau. Il évite ainsi d'avoir à réagir immédiatement et s'octroie un temps de réflexion avant de décider de ce qu'il va faire.


La plupart des chats adorent qu'on les câline et qu'on les caresse, mais alors leur pelage s'imprègne de l'odeur humaine et perd du même coup un peu de la sienne. De plus, cela "dérange" les poils. Une bonne toilette permet de remédier à ces petits désagréments.


La peau des chats n'a ni pores ni glandes sudoripares et quand il fait chaud, ils doivent trouver un autre moyen de se rafraîchir. En se léchant, ils laissent une couche de salive sur leur pelage dont l'effet est similaire à celui de la sueur chez l'Homme. La salive sèche et s'évapore en emportant la chaleur de la peau du chat.


Les chats s'étrillent en faisant leur toilette. C'est là une partie importante du toilettage. En tirant sur ses poils, le chat stimule certaines glandes cutanées qui sécrètent une substance contribuant à imperméabiliser sa fourrure.La toilette du chat suit toujours le même schéma. Il part de la tête, poursuit avec les pattes et les épaules, descend le long des flancs jusqu'à l'appareil génital et les pattes de derrière et termine par la queue, de la base à la pointe.


Les chats sont capables des pires contorsions pour atteindre pratiquement n'importe quelle partie de leur corps. Le seul endroit non accessible, ni avec la langue, ni avec les pattes, se trouve entre leurs omoplates.


Quand des chats se lèchent mutuellement (en dehors d'une mère et de son petit), ce n'est pas uniquement par hygiène. C'est une façon de créer un lien et d'établir une sorte de hiérarchie amicale. Un chat qui lèche un autre chat sur le dessus de la tête fait acte d'allégeance.